La  charte – ebullitions 

Genèse

À l’occasion d’un stage organisé par de jeunes compagnies toulousaines dans l’intention de favoriser  rencontres et partage, les artistes présent•e•s, port•eurs•euses de structures pour la plupart d’entre eulles, ont exprimé un besoin de rassemblement et de solidarité. Ils ont formulé communément qu’un soutien supplémentaire s’avérait nécessaire pour les compagnies émergentes afin de faire face aux difficultés actuelles, rencontrées tant en phase de production que de diffusion.

Porté•e•s par la volonté d’ouvrir un nouvel espace d’expression, d’offrir aux jeunes compagnies l’opportunité de gagner en visibilité sur le territoire et notamment auprès de la profession, ces artistes se sont mobilisé•e•s pour créer ÉBULLITIONS, journées de rencontres des jeunes compagnies d’Occitanie.

Objectifs fondamentaux 

  • Promouvoir la création des jeunes compagnies en programmant des spectacles.
  • Favoriser un esprit de rencontre grâce à la programmation des spectacles, ainsi que grâce à celle d’activités annexes (conférences, débats, lectures, etc…) permettant de dialoguer avec des professionnel•le•s.
  • Offrir des temps de rencontre moins formels en organisant des repas partagés, en logeant les artistes chez d’autres artistes (dans la mesure du possible), en permettant des temps de discussion autour d’un point de restauration, etc…

Objectifs complémentaires 

  • Trouver de nouveaux soutiens (de niveau régional serait congruent), autres que le Théâtre Jules Julien, afin de favoriser la pérennité de ÉBULLITIONS.
  • Créer du lien en impliquant les gens du territoire, qu’il s’agisse d’act•eurs•rices loc•aux•ales ou de citoyen•ne•s, qu’il s’agisse d’une mobilisation collective ou de l’implication personnelle d’un•e individu.
  • Ancrer ÉBULLITIONS dans son époque en donnant à entendre des textes d’aujourd’hui et en sollicitant un questionnement sur la création actuelle.

Objectifs à plus long terme

  • Prendre en compte les réalités du domaine du spectacle vivant grâce à des tables rondes et à des temps d’information et d’accompagnement à la structuration.
  • Ouvrir des temps de laboratoire et de présentations de recherche, toujours dans une démarche de rassemblement, de partage et de rencontre artistique.